Cette journée, désormais annuelle, est destinée à ne pas oublier le sacrifice de nos anciens morts en opérations, notamment de ceux qui ont servi à La Martinerie, pour nous permettre de vivre en liberté.

Cette année le conseil d’administration de l’association a souhaité commémorer, avec un peu d’avance, le centenaire de l’armistice et adresser, un "clin d’œil" aux anciens des CISM de Metz et de Lunéville qui se sont regroupés, il y a 50 ans, sur le site de La Martinerie, sans oublier les éléments précurseurs arrivés en 1967.

Une belle cérémonie en présence du directeur de l’ONACVG 36, représentant le Préfet de l’Indre, des deux députés et des deux sénateurs, des représentants du Conseil Départemental, de Châteauroux Métropole, les maires de Déols et de Montierchaume, du colonel Commandant le Groupement de Gendarmerie, du colonel Délégué Militaire Départemental, des représentants de Rosnay et de la 12ème BSMAT, de nombreux porte-drapeaux et de la représentante de l’AECBA (les anciens Employés Civils de la Base Américaine).

Lors de son intervention le président a lancé un appel aux participants pour aider les membres du conseil d’administration à rechercher des financeurs potentiels, collectivités, fondations, entreprises …, en sachant que, reconnue d’intérêt général, l’association est autorisée à délivrer des reçus fiscaux.

A l’issue, les autorités et les participants ont profité de l’occasion pour découvrir, d’une part le formidable travail réalisé par les bénévoles de l’association, d’autre part la liste de tous nos partenaires.

En marge de la cérémonie, le général Bourrier (2s) a remis l’insigne de Chevalier de la Légion d’Honneur à madame Françoise Doucet, membre des Amis de La Martinerie, pour son engagement au sein de nombreuses associations comme la Croix Rouge et l’UNICEF.

Les photos

L'article de la NR et celui de l'Echo - La Marseillaise