AVERTISSEMENT

Pour profiter pleinement de ce site, nous vous recommandons d'utiliser les navigateurs Firefox, Chrome, Opéra, Safari ou Internet Explorer à partir de la version 10.

Connectez-vous

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
adherez
Le musée du Train et des équipages militaires

Les Écoles Militaires de Bourges abritent depuis 2009 au quartier Auger-Carnot, le musée du Train et des Équipages Militaires. Créé en 1978 à Tours, transféré à l’été 2009, il est inauguré le 27 mars 2010 dans ses nouveaux locaux.

Une dizaine de salles permettent au visiteur de découvrir l’histoire de l’arme du Train depuis sa création, le 26 mars 1807 par l’Empereur Napoléon 1er jusqu’à l’époque contemporaine :

Salle Empire : Placés sous la tutelle de l’Intendance, les « Équipages des transports militaires » créés le 26 mars 1807 à Ostérode (Pologne) pour pallier l’insuffisance des moyens de transport, compte jusqu’à 24 bataillons et participent aux campagnes de Pologne, d’Espagne, d’Autriche, de Russie, d’Allemagne et de France. Une salle de la figurine complète cette salle.

Salle Restauration : Après une période difficile, le Train des Équipages Militaires revient au premier plan lors de la conquête de l’Algérie (1830). Une collection d’armes rappelle cette campagne.

Salle Second Empire/Troisième République : Le Train des Équipages Militaires participe aux campagnes de l’Empire : Crimée, Italie, Mexique. Après la défaite de 1870, dépendant de l’Artillerie, il prend part aux conquêtes coloniales de la IIIe République.

Salle 1914/1918 : La « Grande Guerre » voit la mise sur pied du « Service Automobile » qui se distingue en 1916 sur la Voie Sacrée. En 1919, ce service fusionne avec le Train des Équipages Militaires. Devenu le Train en 1928, il est alors jumelé à la Cavalerie.

Salle 1939/1945 : Après avoir participé au côté de la Cavalerie à l’héroïque combat des ponts de Saumur et mené une lutte clandestine sans relâche pendant les années sombres, le Train jalonne les routes de la Libération, du Tchad au Danube. En 1945, il devient autonome ; son école d’application s’installe à Tours, au quartier Beaumont.

A l’étage :

Salle Indochine : Dès 1946, au sein du corps expéditionnaire français en Extrême-Orient, le Train participe à tous les combats d’Indochine jusqu’en 1954. Il s’illustre au Tonkin sur la route coloniale n° 4, en Annam et en Cochinchine. Il devient amphibie avec ses pelotons fluviaux et parachutistes avec ses compagnies de ravitaillement par air.

Salle Algérie : Lors des opérations de « maintien de l’ordre » en Algérie, en plus de ses fonctions traditionnelles, le Train assure des missions de combat d’infanterie et de pacification avec huit bataillons de marche et un bataillon de protection des déplacements ferroviaires.

Salle contemporaine – Opérations extérieures : Depuis 1978, le Train est engagé sur tous les théâtres d’opérations, participant aux missions de maintien de la paix. Aujourd’hui, au sein du dispositif logistique, le Train est l’arme de l’appui aux acheminements opérationnels et du soutien aux ravitaillements.

•    Enfin une salle dite des « Grands Anciens » et des insignes termine la visite.

 

Le musée du Train et des équipages militaires

Le musée du Train et des équipages militaires

Le musée du Train et des équipages militaires

 

Renseignements pratiques

OUVERT AU PERSONNEL DE LA DÉFENSE UNIQUEMENT

Visite du lundi au jeudi inclus de 14 h 00 à 17 h 00

Entrée gratuite
Durée de la visite : 1 h 30

Visite guidée pour les groupes sur réservation téléphonique tous les jours de 14 h 00 à 17 h 00
(Y compris le week-end)

Musée du Train et des Équipages Militaires
Écoles Militaires de Bourges
Avenue Carnot
18000 BOURGES

Téléphone : 02 46 08 81 10
P.N.I.A. : 821 168 81 10

Prochainement vous trouverez ici un lien direct avec les musées des Ecoles Militaires de Bourges.

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Prochains évènements

Go to top